L’examen dermatologique complet de dépistage

L’examen dermatologique complet de dépistage (Total Body Skin Exam) devient une pratique de plus en plus courante, de nos jours. Il fait partie des recommandations de « L’American Academy of Dermatology », concernant l’examen annuel pratiqué par un dermatologue.

L’examen dermatologique complet de dépistage

Or, cette recommandation ne fait pas l’unanimité. Pour certains elle est considérée comme une pratique coûteuse pour un bénéfice modeste.

En effet, il n’y pas de preuve qui indique la baisse de mortalité causée par les cancers de peau avec cet examen, sa pratique régulière est  limitée par le nombre restreint de dermatologues qui sont déjà surchargés.

Par contre, l’avantage essentiel de cet examen, est le dépistage précoce des cancers cutanés notamment chez les personnes à risque.

Qui doit avoir un examen dermatologique complet par un dermatologue?

  • Les personnes qui ont déjà eu un cancer cutané

  • Les personnes qui ont eu deux parents du premier degré ayant déjà présenté un mélanome.

  • Les personnes  qui ont un nombre élevé de grains de beauté  (>100)

  • Les personnes qui ont vu apparaître une nouvelle lésion ( foncée ou rouge) de diagnostic incertain ou une lésion qui a changé de taille, de couleur ou d’aspect

  • Toute lésion ou éruption cutanée non diagnostiquée

  • Les personnes qui ont des maladies cutanées extensives ( psoriasis généralisé)

  • Les personnes qui sont sous des traitements immunosuppresseurs

  • Ou simplement à la demande de la personne elle-même.

Mais la recommandation de se faire examiner régulièrement est reconnue par tous les experts. Qui connaît votre peau mieux que vous-même?

Pour cela, il faut choisir un moment de la journée avec un bon éclairage par la lumière du jour, se mettre nu, se mettre devant un grand miroir, avoir en main un miroir pour pouvoir voir l’arrière du corps et un séchoir à cheveux pour regarder le cuir chevelu.

Il faudrait examiner toute la peau, sans oublier l’intérieur de la bouche, les yeux, autour du nez, les ongles, les aisselles, le cuir chevelu et sous les seins chez les femmes.

Il ne faudrait surtout pas oublier de regarder les « zones cachées » : c’est à dire la peau derrière et dans les oreilles, les coins de l’œil, les espaces entre les doigts et les orteils, la plante des pieds , et surtout la région génitale et le pli inter-fessier.

Si vous avez remarqué des changements ou des nouvelles lésions cutanées ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec votre professionnel de la santé.

Si le doute persiste, le dermatologue est le  spécialiste qui pourrait vous aider notamment avec l’examen au dermoscope et faire un prélèvement pour analyser la lésion suspecte.

Dre Roula El Rassi, Dermatologue

 

 

 

 

Partagez ce conseil santé!

Retour à la liste de conseils santé