La saison grippale 2016

La saison grippale 2016 est à notre porte et le programme de vaccination provincial sera lancé dès le début Novembre. Déjà un faible nombre de cas de grippe ont été rapportés depuis septembre (www.inspq.qc.ca/influenza). Ce dernier site web vous indique entre autre comment suivre l'activité saisonnière de l'influenza.

La saison grippale 2016

Ce qu'il faut savoir de la grippe, cette maladie virale infectieuse des voies respiratoires, c'est qu'elle entraînera chaque année un nombre considérable de décès. Selon L'institut de la statistique du Québec, il y a eu 522 décès dus à la grippe ou pneumopathie pour le mois de décembre seulement en 2014.  D'ailleurs selon les statistiques canadiennes, la grippe et les pneumopathies infectieuses occupent le 8e rang des causes de décès en 2011, soit près 6000 décès sur les 242 074 au total.  À titre de référence, les tumeurs malignes toutes réunies, sont au premiers rang entraînant 72 476 décès.

Par contre, il faut savoir et surtout se rassurer que la très grande majorité des cas de grippe n'auront pas un destin aussi tragique et que les personnes âgées  demeurent celles présentant la plus grande proportion de ces décès.

L'intensité de la maladie peut varier d'un individu à l'autre de léger à modéré à sévère, avec pour conséquence principale l'incapacité de vaquer à ses occupations pendant quelques jours. 

 Devrais-je me présenter à l'urgence? 

À moins de problèmes de santé concomitants importants, les visites à l'urgence seront souvent très décevantes car une très très faible proportion de toutes les visites pour syndrome grippal recevra un traitement spécifique contre la grippe et une proportion encore plus faible sera admise sur une civière à l'urgence ou dans un lit d'hôpital.  La très grande majorité recevra un congé rapide avec les conseils d'usage de repos, hydratation et isolement à domicile pour environ 7 jours.  C'est pourquoi il est beaucoup plus avisé de se présenter en clinique.  Le cas échéant, votre médecin pourrait, selon la sévérité, vous référer à l'hôpital.  Sinon, le suivi de l'évolution de votre condition avec votre médecin demeure la clé.

Les précautions universelles comme le lavage fréquents des mains, tousser dans le pli du coude et si possible rester chez soi pendant un épisode grippal demeure la solution pour limiter la contagiosité de la maladie.  Évidemment la vaccination occupe une place très importante et différentes options sont disponibles selon les groupes d'âges et la présence ou non de maladie concomitantes.

Venez nous rencontrer que ce soit pour obtenir immédiatement le vaccin si votre choix est fait, ou encore discuter de la vaccination avant de faire votre choix...ou encore de vous aider dans le traitement de votre épisode grippal si malheureusement vous vous êtes fait prendre.

 

 Au plaisir de vous aider

 Dr François Gaumont, MD,cspq, frcpc

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez ce conseil santé!

Retour à la liste de conseils santé