Le soleil...comment s'en protéger ?

Finalement, le Soleil est de retour! Le manteau d'hiver est dans le placard et la serviette de plage dans le sac; tout le monde dehors!

Le soleil...comment s'en protéger ?

 

Parce que vous êtes une personne avisée, vous pensez à amener votre écran solaire. Vous avez entendu parler des dommages que peut causer le soleil: perte d’élasticité de la peau, vieillissement prématuré, cancer, etc.

Cette crème est quelque part, cachée dans le tiroir. Vous l’avez depuis plusieurs années malgré vos nombreuses sorties au cours des dernières saisons estivales.

Faites attention, il y a quelque chose qui cloche!

Un écran solaire a une date d’expiration. Habituellement, il a une durée de vie d'environ 3 ans après sa fabrication. Dépassé cette date, ses ingrédients protecteurs perdent de leur efficacité et ne vous protègent plus adéquatement.

De plus, il est conseillé d’appliquer 2 à 3 cuillères à soupe (30-45 ml) pour couvrir tout le corps, et ce à toutes les 2 heures (ou moins si baignade ou forte transpiration). Logiquement, une même bouteille ne devrait donc pas traverser plusieurs étés!

Je vous comprends, l’idée de se rendre dans l’allée des crèmes solaires n’est jamais très plaisante. Celle-ci est de plus en plus longue et les différents produits, nombreuses marques et formats font qu’il est très facile de s’y perdre. En fait, la plupart des gens ne s’y retrouvent pas!

Laissez-moi vous expliquer simplement l’essentiel de ce qu’il faut savoir et vous verrez, vous aurez l’air d’un professionnel lors de votre prochaine visite à la pharmacie!

Les rayons du soleil 

Les UVA et UVB sont les rayons ultraviolets qui atteignent la peau.

La présence des UVA est constante durant toute la journée, peu importe l’heure, et ils traversent le verre (attention en voiture!) Ils entrent plus profondément dans la peau en causant des dommages, dont le vieillissement prématuré de la peau. Ils peuvent aussi causer le cancer.

Les UVB ne traversent pas le verre, mais sont ceux qui causent la majorité des coups de soleil! Ils sont présents en plus grande quantité entre 11h-15h00. Ils atteignent l’ADN de vos cellules de la peau et peuvent l’endommager. Pour cette raison, ils sont aussi les grands coupables lorsqu’on parle de cancer de la peau.

Ensemble, ils causent ainsi le vieillissement prématuré de la peau, sa perte d’élasticité, des coups de soleil et des cancers. 

La majorité de l’exposition aux rayons ultraviolets se fait avant l’âge de 21 ans, d’où la nécessité de se protéger dès l’enfance avec des écrans solaires de qualité! Une bonne protection solaire dans les premières 18 années de vie peut diminuer le risque de cancer de la peau de plus de 75%

Le facteur de protection solaire…ce fameux FPS

Retenez ceci: Le FPS nous indique le niveau de protection contre les rayons UVB seulement. Comme nous l’avons vu plus haut, il y a deux types de rayons responsables des dommages à notre peau, soit les UVA et UVB.

Alors, malgré qu’un produit puisse clâmer avoir un FPS de 50, il faut toujours s’assurer qu’il permet aussi de bloquer les UVA! Dans le cas contraire, vous ne serez pas protégé adéquatement.

La plupart des produits sur les tablettes permettent une protection qu’on appelle « large spectre ». Ces produits indiquent habituellement sur leur emballage qu’ils protègent contre les UVA ET les UVB.Par contre, à ce jour, il n’y a pas d’indice permettant de décrire le niveau de protection contre les UVA. 

Un FPS de 30 signifie que la quantité d’UVB nécessaire pour causer un coup de soleil à votre peau (lorsque la crème est bien appliquée) est 30 fois plus importante que si vous n’aviez pas mis de crème.Attention, cela ne veut pas dire que vous pouvez rester 30 fois plus longtemps au soleil! Le but d’un filtre solaire est de rendre une exposition moins dommageable et non de prolonger cette exposition. 

Gardez bien en tête que lorsque vous bronzez après une exposition au soleil, cela implique nécessairement que des rayons UV ont atteint votre peau.  Celle-ci réagit donc pour se défendre. Cette couleur bronzée que votre peau arbore est une réaction de défense à une « agression ». Faites attention! Certains dommages ont déjà été infligés!

Comment ces produits nous protègent-ils?

On les sépare en deux catégories: physique et chimique.Les filtres physiques vont faire dévier les rayons UV, à l‘image d'un ricochet.Les filtres chimiques vont les absorber, comme une éponge.

Les deux ont la même finalité: empêcher les rayons de se rendre à votre peau et l'endommager.Dans la catégorie « physique », on y retrouve entre autres:

  • dioxyde de titane
  • oxyde de zinc
  • talc

Ils laissent quelquefois une pâle coloration après l’application. Ils protègent contre les UVA ainsi que les UVB et sont donc considérés à « large spectre ». Ils sont un bon choix pour les peaux sensibles, car ils sont moins à risque de causer une réaction allergique.

Dans la catégorie « chimique », voici quelques exemples:

  • Avobenzone
  • Homosalate
  • octinoxate (Parsol MCX)
  • Meroxyl SX
  • Tinosorb M
  • Tinosor B

Contrairement aux filtres physiques, ceux-ci sont souvent spécifiques soit aux UVA ou aux UVB. Quelques-uns protègent contre les deux types (ex.: oxybenzone, Meroxyl, Tinosorb).

Il est important de noter qu’ils doivent se retrouver en concentration suffisante dans votre produit pour offrir une bonne protection. Votre pharmacien pourra vérifier avec vous ces détails lors du choix de votre écran solaire.

 Quelles sont les recommandations minimales:

 Les recommandations actuelles sont:

 

  • d’appliquer un filtre à large spectre avec un FPS d’au moins 30.
  • 15 à 30 minutes avant l’exposition
  • Puis, à toutes les 2 heures (ou plus tôt si baignade ou transpiration abondante)
  • En quantité suffisante (2 à 3 cuillères à soupe pour tout le corps)
  • Porter des vêtements longs et foncés, lorsque possible
  • Éviter de vous exposer délibérément au soleil entre 10h00 et 14h00

Pour un enfant âgé de moins de 6 mois, il faut éviter l’exposition au soleil.  Vous devez le protéger physiquement avec un parasol, des vêtements longs et un chapeau, car les crèmes solaires ne sont pas recommandées (leur peau étant trop immature).Toutefois, si la situation l’exige vraiment, une crème contenant un filtre physique seulement peut être appliquée en très petite quantité et localement sur les régions exposées (ex.: mains, pieds)

Vous verrez parfois des produits avec un FPS 100. En général, les produits avec une protection FPS de plus de 60 ne sont pas recommandés. Voici pourquoi:

Un FPS de 15 protège contre 93% des rayons UVB.Un FPS de 30 protège contre 97% des UVB.Un FPS de 60 protège contre 98% des UVB.

Vous remarquez qu’en doublant le FPS, le niveau de protection ne double pas nécessairement. Ainsi, les compagnies clâmant que leur écran offre une protection FPS 100 désirent probablement plus votre argent que votre protection. Ils créent un faux sentiment de sécurité et nous portent souvent à nous exposer plus longtemps. En réalité, depuis juillet 2014, il n’y a que le FPS 50+ qui est autorisé pour tous les produits présentant un FPS égal ou supérieur à 50.

Certaines normes ont été imposées aux fabricants d’écrans solaires depuis l’été 2014. Tout FPS inférieur à 15 et/ou tout produit qui n’offre pas de protection à « large spectre » doit mentionner qu’il ne «contribue pas à prévenir le cancer et le vieillissement prématuré de la peau» et que «passer du temps au soleil augmente le risque».

Ceci dit, un produit qui offre une protection « large spectre » et qui a un FPS de 15 ou plus peut prétendre réduire le risque de cancer et de vieillissement prématuré de la peau.

Si vous prenez des médicaments, certains d’entre eux pourraient augmenter votre sensibilité au soleil et certaines recommandations peuvent alors différer.Renseignez-vous auprès de votre pharmacien. Vous devrez probablement opter pour une protection élevée en plus d’éviter toute exposition volontaire au soleil.

 Mais quel produit choisir?

 Les écrans solaires existent sous différentes formes: crèmes, lotions, gels, vaporisateur et bâtons. 

Voici quelques points clés :

 

  • En crème: préférable pour le visage
  • En lotion: pour les régions avec du poil (éviter si la peau est très sèche, car contient de l’alcool)
  • En gel: pour les peaux huileuses
  • En vaporisateur: pour les peaux humides ou avec du poil
  • Faites attention de ne pas inhaler le produit et ne pas l’appliquer dans le visage!
  • Bâton: pour la région autour des yeux

Votre produit est résistant ou à l’épreuve de l'eau? Oui, mais vous devez quand même l’appliquer de nouveau après une baignade ou une transpiration abondante. Ces produits conserveront leur protection pendant 40 ou 80 minutes de baignade ou d’activité physique.

Quelles marques sont recommandées?

Chaque produit est différent et leurs fabricants peuvent changer leur composition à tout moment. Toutefois, la plupart du temps, les marques telles que Ombrelle, Vichy et La Roche-Posay, pour ne nommer que ceux-là, offrent des écrans solaires contenant les ingrédients adéquats pour une bonne protection.

En résumé

Avec un FPS d’au moins 30, une protection à large spectre et de bonnes habitudes d’application, vous aurez une bonne protection contre les rayons du soleil. Regardez toujours la date de péremption de votre filtre solaire avant de l’appliquer et évitez de vous exposer délibérément au soleil entre 10h00 et 14h00.

Retenez les ingrédients suivants et vous saurez si votre crème vous assure une certaine protection contre les UVA: Meroxyl, dioxyde de titane, oxyde de zinc, avobenzone, octocrylène, Tinosorb S et M.

Toutefois, gardez en tête que même si vous vous procurez un écran solaire de qualité, vous devrez l’appliquer adéquatement pour profiter de son efficacité. Alors, tout n’est pas seulement dans le produit que vous choisirez!

Le port de vêtements longs de couleur foncée et d’un chapeau fait également partie des recommandations pour éviter les dommages causés par les rayons du soleil. 

Et n’oubliez surtout pas vos lunettes polarisées avec protection UV certifiée!  Les rayons UV qui frappent votre rétine peuvent l’endommager et contribuer à une diminution de la qualité de votre vision. Protégez-les!

Votre pharmacien est outillé pour vous aider lorsque vient le temps de choisir votre écran solaire. N’hésitez pas à lui demander conseil!

 

Dominic Chamberland-Pinto

Pharmacien

Partagez ce conseil santé!

Retour à la liste de conseils santé