Devrais-je me faire vacciner contre le zona?

La réponse à cette question dépend de votre âge; si vous êtes âgés de 60 ans et plus, la réponse est OUI! La raison est simple; le vaccin est efficace et les conséquences d’un zona sur la qualité de vie peuvent être très importantes. Tout d’abord, qu’est-ce que le zona?

Devrais-je me faire vacciner contre le zona?

Le zona est causé par le virus de la varicelle qui se réactive après des décennies de dormance. Suite à l’infection au virus de la varicelle (la plupart du temps dans la tendre enfance), l’organisme forme des anticorps pour contrôler le virus. Le virus se retrouve donc isolé à la racine des nerfs au niveau de la moelle épinière. Il peut rester ainsi dormant pendant des décennies, jusqu’au jour où le système immunitaire s’affaiblit. Le virus profite alors de cette faiblesse pour se réactiver et entrainer une inflammation du nerf.

Quels sont les symptômes du zona?

Le patient atteint de zona manifestera d’abord une douleur qui suit le trajet d’un nerf (névralgie). Cette douleur est souvent décrite comme une sensation de brûlure vive au niveau de la peau. On verra par la suite apparaître des lésions cutanées semblables à celles de la varicelle mais qui suivent de façon stricte le trajet d’un nerf. Les lésions (vésicules) sont unilatérales. À ce stade, le diagnostic devient évident. La durée des symptômes va variée de quelques jours à 2 semaines. Par contre, la douleur ressentie au niveau de la peau peut persister plusieurs mois et même plusieurs années. C’est ce que l’on nomme la névralgie post-zona. C’est principalement pour prévenir cette complication que le vaccin contre le zona devient si précieux.

Quels sont les facteurs de risque d’avoir le zona?

Toute personne qui a été infectée par le virus de la varicelle peut développer le zona. Par contre, les 2/3 des cas se retrouvent chez des patients de 50 ans et plus. Plus un patient est âgé , plus il est à risque de développer un zona et plus il est à risque de développer des complications plus sévères.

Les patients qui présentent un déficit au niveau du système immunitaire sont également plus à risque (VIH, cancers, prise de médicaments affectant le système immunitaire).

Comment traiter le zona?

À l’heure actuelle, le traitement consiste à administrer des médicaments anti-viraux (valtrex, acyclovir) le plus rapidement possible. On doit débuter les médicaments dans les premières 72h de l’apparition des symptômes pour qu’ils soient efficaces. Les médicaments anti-viraux réduiront l’intensité et la durée des symptômes mais ne « débarrasseront » pas l’organisme du virus…

Mais si j’ai déjà fait un zona, je ne peux pas en faire un autre et donc je n’ai pas besoin du vaccin…!

FAUX, FAUX et FAUX… On peut faire plusieurs récidives de zona; le virus reste présent suite à la guérison du zona ou suite à la prise de médicaments anti-viraux. Il n’attend qu’une autre faiblesse du système immunitaire pour se manifester encore et encore…

Donc, qui devrait recevoir le vaccin contre le zona?

La réponse est simple : toute personne à risque plus élevé devrait le recevoir!

  • Personnes âgées de 60 ans et plus
  • Personnes atteintes d’un déficit immunitaire
  • Il y aurait probablement également un avantage à vacciner les gens à partir de 50 ans

La durée de la protection que procure le vaccin contre le zona n’est pas encore connue. Pour l’instant, on considère qu’une seule dose est suffisante.

Et n’oubliez pas… même si vous avez déjà eu le zona, vous auriez tout intérêt à vous faire vacciner pour éviter une récidive et les complications significatives sur la qualité de vie.

Nous offrons la vaccination contre le zona à la clinique médicale Avenir MD.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour plus d’information ou pour vous faire vacciner.

Au plaisir

Dr Hubert Vincent

Partagez ce conseil santé!

Retour à la liste de conseils santé