Le TDAH chez l'adulte

Le TDAH (Trouble du Déficit d’Attention avec ou sans Hyperactivité) chez l’adulte peut se manifester par une difficulté à s’organiser dans les tâches de tous les jours ou de la difficulté à rester assis et écouter pendant les réunions, les repas ou au cinéma par exemple.

Le TDAH chez l'adulte

Ces gens sont souvent lunatiques ou impatients, ont de la difficulté à attendre leur tour et ils peuvent commencer plein de projets mais ont de la difficulté à les terminer. Ils ont plus d’accidents, qui sont plus graves et ont plus de problèmes de toxicomanie et judiciaires que la population en général.

Avant l’an 2000, on ne reconnaissait pas le TDAH chez l’adulte et c’est pourquoi on cessait les médicaments (tel le ritalin) vers l’âge de 18 ans croyant que les patients étaient guéris. Cependant, on sait aujourd’hui qu’environ 40 % des enfants diagnostiqués continuent d’être symptomatiques à l’âge adulte.

Qu’est ce qui cause le TDAH ?

Les études de plus en plus nombreuses nous ont permis de faire un lien avec la génétique, la neuro-anatomie et neuro-physiologie du cerveau, certains facteurs environnementaux ainsi que les traumatismes crâniens et certaines conditions médicales. Donc les patients sont nés avec cette prédisposition même si on croirait souvent que leurs comportements sont de la mauvaise volonté de leur part.

Comment diagnostique-t-on le TDAH chez l’adulte ?

Il n’y a pas encore de scan ou de prise de sang qui peuvent nous aider à 100% à établir un diagnostic. C’est à l’aide d’une historique des symptômes depuis l’enfance jusqu‘à ce jour qu’on peut élaborer l’hypothèse d’un TDAH. Il y a des formulaires à remplir par le patient, un parent et un proche à propos des symptômes pendant l’enfance et récemment. Les bulletins d’école peuvent être utiles aussi. Certains psychologues peuvent aider à diagnostiquer le TDAH en étudiant le profil émotif du patient car il y en a beaucoup qui souffrent d’anxiété et de dépression combiné à leur TDAH.

Traitement du TDAH

Le meilleur traitement du TDAH est complexe; c’est à dire que les médicaments ne sont pas la seule modalité qui puisse aider. Il y a les saines habitudes de vie, l’exercice et l’organisation de la routine quotidienne qui sont d’une importance primordiale. Les ergothérapeutes, psychologues et coach de vie ont aussi leur place dans le traitement complet du TDAH si nécessaire. Il ne faut pas se contenter de prendre des médicaments, il faut traiter pour avoir une rémission des symptômes associés qui peuvent parfois être invalidants.

Traiter le TDAH chez l’adulte peut non seulement aider le patient à mieux s’organiser, se concentrer, se calmer et diminuer son impulsivité, mais peut aussi soulager une famille et même une communauté qui peuvent souvent écoper des comportements problématiques du patient aux prises avec un TDAH.

Cette publication provient du Dre Diane Normandin, médecin généraliste à la Clinique Avenir MD

Partagez ce conseil santé!

Retour à la liste de conseils santé