Les troubles de l'alimentation

Les troubles de l’alimentation affectent beaucoup plus de gens que nous ne pouvons le croire. 10 à 15% des femmes souffrent d’un trouble de l’alimentation et 30 à 50 % de gens obèses en sont atteints. Il n’est pas toujours possible de présumer de la présence d’un trouble de l’alimentation uniquement par le poids.

Les troubles de l'alimentation

La majorité des gens qui ont un trouble de l’alimentation ont un poids normal, d’autres souffrent d’embonpoint ou d’obésité.

Les troubles de la conduite alimentaire peuvent se manifester de nombreuses façons, parfois sans qu’il y ait présence d’un diagnostic de trouble de l’alimentation. Certaines personnes peuvent souffrir d’une relation difficile avec la nourriture. Leur humeur peut fluctuer en fonction de ce qu’elles ont mangé et de leur impression d’avoir pris ou perdu du poids. Dès leur réveil, le matin, certaines personnes vont immédiatement évaluer ce qu’elles ont mangé la journée précédente et vont vivre un sentiment de joie ou de déception qui lui est associé.

Le poids et l’alimentation ne devraient pas exercer une telle emprise sur le bien-être d’un individu. Cette emprise empêche un sentiment de bonheur, de liberté et de légèreté associé avec un état de bien-être véritable. Pour certaines personnes, cette obsession a une fonction bien précise : éviter un ressenti ou un affect. Pour d’autres, il existe un autre sens. Il est important d’identifier et de traiter cette souffrance, afin de permettre un bien-être véritable et durable qui ne fluctuera pas en fonction de l’alimentation. Le désir d’être bien dans son corps est un désir légitime, en revanche, les moyens utilisés pour atteindre cet état de bien être sont fréquemment nuisibles et peu efficaces. La thérapie peut aider à atteindre cet état de bien être, mais d’une façon autre que le contrôle, la rigidité et l’obsession.

Toute personne ayant une relation difficile avec la nourriture ou ayant des enjeux quant à son image corporelle, sera accueillie à notre clinique, afin de l’aider à développer un sentiment de bien-être psychologique. Nous rencontrons des personnes aux prises avec divers troubles de l’alimentation, dont l’anorexie, la boulimie, l’hyperphagie boulimique et autres troubles de l’alimentation non spécifiés. Nous travaillons également avec des personnes ayant des enjeux sur le plan de l’image corporelle et de l’estime de soi, sans présence d’un diagnostic d’un trouble de l’alimentation. Nous effectuons un travail d’équipe entre psychologues, nutritionnistes, travailleurs sociaux, psychothérapeutes et médecins spécialisés dans le traitement des troubles alimentaires, afin de maximiser les bienfaits pour les clients. Nous pouvons ainsi proposer un travail global en ce qui concerne les préoccupations d’ordre alimentaire.

Cette chronique vous est proposée par la Clinique des troubles de l’alimentation de la Rive-Nord pour souligner le mois de la NUTRITION.

3230, boul. Curé-Labelle, Suite 207, Laval (Québec) H7P 0H9

www.cliniquealimentation.com 450.800.6181

Partagez ce conseil santé!

Retour à la liste de conseils santé